« Un Picasso » au Studio Hébertot

Bonjour à tous !

La pièce dont je vais vous parler aujourd’hui a en son sens et son cadre, une part d’Histoire. Il s’agit de la pièce de Jeffrey Hatcher « Un Picasso » adaptée par Véronique Kientzy, mise en scène par Anne Bouvier et interprétée par Sylvia Roux et Jean-Pierre Bouvier.

L’Histoire : En 1941, Pablo Picasso (Jean-Pierre Bouvier) est convoqué par une attachée culturelle allemande, Melle Fischer (Sylvia Roux), afin De certifier l’authenticité de 3 de ses œuvres dans le but d’une exposition. Le travail achevé, il découvre que cette exposition,organisée par les allemands, a pour thème « l’art dégénéré » et a Pour final un autodafé des œuvres exposées. Cet entretien va se transformer en combat, à coups de bons mots et de pression psychologique, ou chacun veut récupérer les 3 Picasso; mais pas pour les mêmes raisons…

Mon Avis : Pour mon premier passage au Studio Hébertot; j’ai eu le plaisir de découvrir cet excellent Duel en Huis-Clos. La pièce de Jeffrey Hatcher et son adaptation par Veronique Kientzy est très belle et ne laisse aucun temps mort. Poignante, drôle et dramatique; elle captive le public de bout en bout. La mise en scène d’Anne Bouvier apporte une tension ainsi qu’une tendresse supplémentaire à celle apportée par le texte, à travers les lumières et les fonds sonores tels que les pas des militaires à l’extérieur ou les musiques accompagnant les souvenirs de nos 2 personnages. Les Déplacements dans la 2ème partie de la pièce,lorsque les 2 protagonistes s’affrontent, m’ont un peu fait penser à une corrida : l’un ou l’autre faisant face à son adversaire (ou se tournant autour mutuellement) et le titillant ou le poussant dans ses retranchements pour chacun arriver à sa fin : Elle repartir avec un picasso;Lui voulant sauver ses œuvres du feu des Nazis.

Côté Interprétation; rien à redire : Sylvia Roux et Jean-Pierre Bouvier sont tout les deux parfaits dans leurs rôles et se complètent idéalement dans leurs personnages : Lui un Picasso vieillissant; orgueilleux, cynique et assez acide sur certains sujets; Elle Une Attachée culturelle froide et imperturbable (au premier abord) faisant passer son travail avant sa fascination pour le Maître, les 2 pouvant être autant détestables et drôles que sentimentaux et touchants . Ces 2 comédiens se sont Très bien trouvés et nous offrent dans ce pesant huis clos, un jeu du Chat et de La Souris sans fausse note; un jeu où les rôles du Chat et De La Souris s’intervertissent au fil de la pièce.

Je vous invite vivement à découvrir ce petit chef d’œuvre, interprété par 2 comédiens bourrés de talents, qui vous feront découvrir à travers leur duel des morceaux de vie de ce génie de L’Art, que cela soit sur sa vie publique comme sur sa vie privée et passionnelle; et vous en ressortirez aussi passionné par cet Homme et son combat, que Miss Fischer…😉

« Un Picasso » de Jeffrey Hatcher. Adaptation de Véronique Kientzy, Mise en Scène d’Anne Bouvier; avec Sylvia Roux et Jean-Pierre Bouvier. Au Studio Hébertot jusqu’au 3 Mars; Les Jeudis à 21h, Les Vendredis et Samedis à 19h et les Dimanches à 17h

Réservation : https://www.studiohebertot.com/picasso

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :