« Coeur Ouvert » au Théâtre Essaïon »

Bonjour à tous !!

Aujourd’hui je vais vous parler d’une pièce que je devais voir normalement lors du dernier Festival D’Avignon; et que je n’ai pu hélas voir que lors de sa programmation parisienne. Il s’agit de Coeur Ouvert; une pièce de Claude Cohen, mise en scène par Yvon Martin et interprétée par Bruno Paviot et Marc Brunet.

L’Histoire : En 1967 en Afrique Du Sud; le professeur Christiaan Barnard (Bruno Paviot), qui était encore quelques jours auparavant le plus grand chirurgien du monde pour avoir pour avoir réalisé la première greffe du cœur; est maintenant au plus bas à tourner en rond dans son bureau : le patient auquel il a greffé le cœur est décédé 18 jours après; et ceux qui l’encensaient le dénigrent ouvertement. Attendant impatiemment le feu vert de toute son équipe pour réaliser une nouvelle greffe; il reçoit la visite de son père Adam (Marc Brunet), pasteur de l’Eglise Réformée, venu lui rendre visite et soutenir son fils dans cette dure épreuve. Or, le fils et le père ont des idées bien arrêtées et bien opposées les unes aux autres; et ce conflit d’idéaux, d’opinion et de croyance va mettre le père et le fils l’un face à l’autre; tout comme le médecin et le pasteur…

Mon Avis : D’un fait historique (la première greffe du cœur par le professeur Barnard); Claude Cohen nous offre une pièce belle, douce et émouvante ou les passions et les croyances s’affrontent à coups de mots et de fantômes du passé. Tout en intensité et en passion; nous sommes face non pas à un affrontement mais plutôt trois affrontements dans ce face à face entre ces deux hommes : le père et le fils, la religion et la médecine, et Dieu et l’Homme. Tout ces conflits regroupés en deux hommes; interprétés par deux comédiens de talent. Bruno Paviot est un excellent Christiaan Barnard; torturé par la perte de sa notoriété et par la mort de son patient; prêt à remettre les gants (de chirurgien) pour une nouvelle greffe sauver un nouveau patient (ou est ce pour prouver son pouvoir et son talent au monde entier; face à un Marc Brunet tout en tendresse et en douceur dans le rôle du père de Christiaan; fervent pasteur venu soutenir son fils dans cette dure épreuve mais aussi pour faire comprendre à son fils que l’on n’est pas Dieu parce que l’on sauve ou redonne la vie; et qu’il n’y a pas que son sacerdoce qui compte; à coup de mots, de souvenirs et de prières.

Un duo et un affrontement absolument magnifique; dans l’Afrique du Sud et la médecine des années 60, dans lequel on ne sait pas si Dieu ou La Médecine est le plus fort; ou peut être s’il peuvent vivre de concert, comme un père et un fils aux idées diamétralement opposées…

https://youtu.be/SY_Ea031ZLI

« Coeur Ouvert » de Claude Cohen, adaptation et mise en scène d’Yvon Martin. Avec Bruno Paviot et Marc Brunet. Au Théâtre Essaion jusqu’au 30 Décembre; les mercredis et jeudis à 21h15.

Réservation : https://www.essaion-theatre.com/spectacle/913_coeur-ouvert.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :