« La Maison Du Loup » au Théâtre Du Chêne Noir

Mesdames et Messieurs Bonjour à tous !!

Cette fois-ci nous allons parler de Théâtre et De Littérature. En effet; je vais vous parler de La Maison Du Loup, la nouvelle pièce de Benoît Soles; mise en scène par Tristan Petitgirard, avec Anne Plantey, Amaury De Crayencour et Benoît Soles.

L’Histoire : Ed Morrell (Benoît Soles) se rend dans la demeure des London : La Maison Du Loup. Il est accueilli par Charmian (Anne Plantey), la femme de Jack London (Amaury De Crayencour); qui souhaite acheter les droits de l’article écrit par Ed, « L’Homme Du Donjon », pour que son mari en fasse un nouveau roman. Ed lui est venu pour demander de l’aide à Jack pour qu’il intercède auprès du procureur pour éviter la peine de mort à Jacob Heimer; emprisonné depuis plusieurs années et condamné à mort par le directeur de la prison. Mais entre Jack et Ed; la confrontation va devenir de plus en plus forte au fil de la nuit, face à Charmian comme arbitre; entre Chien et Loup…

Mon Avis : Comment ne pas être happé et transporté en 1913 avec cette magnifique et bouleversante Maison Du Loup; créée d’une main de maître par Benoît Soles. Son écriture est d’une tension et d’une intensité absolument admirable; ou chacun des personnages tente d’aller au bout de sa quête tout en se retrouvant face à face avec ses démons. La mise en scène de Tristan Petitgirard est d’une véritable beauté; et, grâce à la scénographie de Juliette Azzopardi, aux illustrations de Riff Reb’s, aux animations de Mathias Delfau et à la musique de Romain Trouillet; elle est comme un quatrième protagoniste dans cette rencontre et cet affrontement.

Du côté de la distribution, elle est aussi forte et magistrale que la pièce à qui elle donne vie. Benoît Soles, en plus d’être un auteur de talent, est aussi un comédien majestueux. Il nous incarne ici un homme blessé et meurtri de l’intérieur comme en dehors, prêt à tout pour sauver celui qui lui a permis de survivre; quitte à aller lui-même dans la maison (et la gueule) du loup. Amaury De Crayencour nous prouve dans cette Maison Du Loup qu’il est un comédien hors pair et avec un talent immense en nous offrant ici un Jack London en panne d’inspiration se noyant dans l’alcool; et voyant d’un très mauvais œil la venue de ce « chien fou » sur son domaine. Anne Plantey est une parfaite Charmian; « Partenaire » en tout point de Jack London voulant à tout prix lui faire retrouver l’inspiration, quitte à acheter les droits de son article à Ed pour l’inspirer. Mais la venue d’Ed va avoir des répercussions fortes; y compris dans ses souvenirs et dans sa relation avec Jack.

La Maison Du Loup est une véritable beauté théâtrale, autant pour la force de son texte que pour l’intensité dramatique et humain qu’elle dégage au public. Le Trio formé par Anne Plantey/Amaury De Crayencour/Benoit Soles est tout ce qu’il y’a de plus parfait et nous un grand moment de théâtre; et de vie.

« La Maison Du Loup » de Benoît Soles; mise en scène de Tristan Petitgirard, Scénographie de Juliette Azzopardi, Illustrations de Riff Reb’s, Animations de Mathias Delfau, Musique de Romain Trouillet; Avec Benoît Soles, Anne Plantey et Amaury De Crayencour. Au Théâtre Du Chêne Noir jusqu’au 31 Juillet à 14h30 (relâche le 26h).

Réservation : https://www.chenenoir.fr/event/la-maison-du-loup/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :