« Jaloux » au Théâtre Du Centre

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’une représentation exceptionnelle d’un seul-en-scène vu à Avignon il y’a quelques jours. Il s’agit de Jaloux, un spectacle écrit par Bernard Jeanjean, mis en scène par Christine Gagnepain et interprété par Bruno Argence.

L’Histoire : Benoît (Bruno Argence) est un Comédien de 50 ans, adepte des jeux de mots que lui seul fait rire et marié depuis 20 ans à Isabelle; qu’il aime plus que tout. Un soir où il assiste avec sa femme à une soirée professionnelle; il croise Julien, un comédien qui étais était dans le même cours que lui et qui a fait carrière à la télévision. Au détour d’un regard; il aperçoit de loin une conversation entre sa femme et Julien et une certaine complicité entre eux; ce qui est curieux car ils sont censés ne pas se connaître. Il décide donc en pleine nuit lorsque sa femme dort, d’aller fouiller dans son téléphone pour effacer tout doute envers sa chère et tendre. À t’il bien fait…?

Mon Avis : J’avais déjà eu l’occasion de voir Bruno Argence sur scène; mais portant de multiples costumes dans de la comédie pure. Et là c’est un Bruno Argence absolument « nu »; c’est à dire nature et en toute simplicité que je découvris dans cette histoire, mélangeant avec minutie et délicatesse tendresse, sentiments et humour. Bravo au texte de Bernard Jeanjean, qui prête sa belle plume pour raconter l’histoire de ce comédien quinquagénaire en proie à une prise de doute et de jalousie face à une situation, anodine en soi. Et on ne peut que féliciter la prestation de Bruno Argence alternant avec simplicité et brio des phases de jalousie , de tendresse, de doute, de détresse; le tout avec l’humour qui caractérise son personnage de comédien qui voit son château de carte s’effondrer au fil de la nuit.

Un Seul en Scène différent des autres où l’on en ressort autant hilare que touché par la nuit que va vivre cet homme. Restez connectés pour suivre les aventures de cet homme qui va vous montrer qu’un simple geste de la main et un tout petit doute peut faire vaciller votre vie, ou peut être vous permettre de vous remettre en question…

« Jaloux » de Bernard Jeanjean, mise en scène de Christine Gagnepain; Interprété par Bruno Argence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :