« Fausse Note » à L’Espace Roseau Teinturiers

Bonjour à tous !!

Je vais vous parler aujourd’hui d’un spectacle découvert il y’a un an et demi au Théâtre De La Contrescarpe à Paris et présent cette année encore au Festival Off D’Avignon. Il s’agit de la pièce Fausse Note, écrite et mise en scène par Didier Caron; et interprétée par Pierre Deny et Pierre Azema.

L’Histoire : Le chef d’orchestre Hans Peter Miller (Pierre Azema) rentre dans sa loge du philharmonique de Genève après un concert qu’il juge catastrophique. Il n’espère qu’au calme et au repos lorsqu’il est dérangé, puis importuné par un spectateur passionné par le maître; Léon Dinkel (Pierre Deny). Plus le temps passe et plus l’importun adopte un comportement curieux; ce qui commence à inquiéter le maître, et la vraie raison de sa présence va provoquer une lourde tension entre les deux hommes…

Mon Avis : Bien que j’ai déjà eu le plaisir de voir cette belle pièce à Paris (petite différence : Didier Caron interprétait le rôle tenu ici par Pierre Deny); ce fut une redécouverte totale de la pièce que je fis ce soir là, à Avignon. L’écriture de Didier Caron est comme à son habitude d’une beauté et d’une précision remarquable; où l’on peut autant rire qu’être émus ou ressentir de l’angoisse dans le même spectacle. Sa mise en scène (co-signée avec Christophe Luthringer) reste sobre mais tout en mettant bien en avant le coté angoissant, de tension et dramatique de ce huis-clos; notamment par les jeux de lumières et aussi la musique qui a une présence énorme, tel un troisième protagoniste de cette Soirée.

On ne peut aussi qu’être captivés par les sublimes interprétations de Pierre Deny et Pierre Azema que l’on ne peut que qualifier de magistrale. Le duo est parfaitement complémentaire; et convient parfaitement à cet nécessite des créer un instant de tension, d’émotion et de vengeance jusqu’à son apogée final. Le face à face fonctionne à merveille, et ce grâce à la complicité des deux hommes qui, le temps d’une soirée unique ou un bourreau devient une victime et une victime un bourreau, transmet avec une aisance parfaite tout les sentiments quels qu’ils soient au public, qui finit conquis et debout.

Un duo parfait pour une pièce excellente et haletante; portée par deux comédiens absolument majestueux, et qui feront passer une soirée inoubliable, et ce sans Fausse Note…🎻

« Fausse Note » de Didier Caron; mise en scène de Didier Caron et Christophe Luthringer, avec Pierre Azéma et Pierre Deny. À L’Espace Roseau Teinturiers jusqu’au 31 Juillet à 19h30 (relâche les lundis).

Réservation : https://vostickets.net/billetMobile?ID=ROSEAU_THEATRE&SPC=10115

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :