« Fugue Nuptiale » au Théâtre Des Mathurins

Bonjour à tous !

Pour ce retour sur les chemins du Théâtre; j’ai choisi d’aller fureter du côté du Théâtre Des Mathurins, ou se joue en ce moment une drôle de pièce. Il s’agit de Fugue Nuptiale, une pièce de Stéphane Hervé; mise en scène par Jean-Philippe Azéma; et interprétée par Marie-Aline Thomassin, Marie-Hélène Lentini, Jean-Yves Chilot, Fabrice Herbaut et Olivier Yeni.

L’Histoire : Après 10 ans ensemble; Simon (Fabrice Herbaut) décide de faire une surprise à Mary : organiser un mariage surprise en Irlande. Et la surprise fut telle…que la mariée s’est enfuie ! Simon se retrouve seul…avec une partie des invités : Ses parents, Sylvie (Marie-Hélène Lentini) et Michel (Jean-Yves Chilot), divorcés depuis plusieurs années; et les témoins de Mariage, Patricia (Marie-Aline Thomassin), la meilleure amie de Mary, et Fred (Olivier Yeni), son ami d’enfance. En attendant le retour de la mariée; les langues se délient et les comptes se règlent, au détriment de Simon, qui n’espère qu’une seule chose : Retrouver Mary…

Mon Avis : Des pièces de théâtre sur un mariage qui tourne au fiasco et où les comptes se règlent; il y’en a eu pléthore depuis que le théâtre existe, et encore plus dans cette catégorie que l’on appelle « Le Théâtre De Boulevard ». Hors Fugue Nuptiale n’est pas du tout une comédie comme celles-ci; elle casse à sa manière les codes de la comédie, notamment par sa manière de voir la situation et par le déroulé de cette journée « dramatique ». Stéphane Hervé nous offre ici une réelle comédie bien entendu, car on y rit énormément du début à la fin; mais avec une belle leçon de vie via tout les personnages hauts en couleur (et en musique) dans ce « huis-clos » et leur manière de réagir à chacun; le tout traité avec un humour léger et percutant, avec quelques moments de douceur, de tendresse et de sincérité.

On pourrait s’inquiéter à ce que la pièce, qui dure 1h30, traîne un peu trop le thème en longueur et avec des personnages ultra caricaturaux; et ce n’est absolument pas le cas, pour 3 raisons. La première, c’est que la pièce est écrite telle qu’il met en place, par ses dialogues et certaines situations (que je ne vous dévoile pas 🤫) , un rythme qui commence délicatement et qui monte crescendo jusqu’au rideau final; tenant du début à la fin le spectateur en haleine.

La seconde raison; c’est que l’excellente mise en scène, signée Jean-Philippe Azema est totalement rythmée, avec une véritable cadence quasi musicale qui fait qu’il n’y a aucune seconde de temps mort; y compris dans les moments d’émotion et de douceur. Via les apartés au public et les flashbacks de cette journée de « mariage »; le public a toute son attention retenue et passe un excellent moment durant toute la pièce.

Et La troisième raison; c’est que la pièce est rendue vivante par un quintette de comédiens absolument drôle et talentueux dans chacun de leur personnage. Du côté des Dames; on ne peut être qu’hilare et fasciné face au jeu de Marie-Aline Thomassin et Marie-Hélène Lentini, qui nous offre des personnages légèrement caricaturaux mais sans exagération ni sur-jeu; dans le degré parfait et nécessaire pour ne pas lasser le public; la première dans le rôle de la « témouine » et meilleure amie de la mariée, sans filtre ni empathie; et la seconde dans son personnage de mère ultra possessive envers son fils et très revancharde envers son ex mari. Du côté des messieurs; c’est tout aussi extraordinaire : Fabrice Herbaut est tout simplement beau, drôle et touchant dans ce personnage de marié abandonné en plein désespoir (tout en restant digne) qui se retrouve « coincé » avec tout ce joli petit monde qui ne va pas lui soulager la douleur; Olivier Yeni est un absolument formidable Fred, meilleur ami du marié constamment mis en boîte par Patricia (Marie-Aline), dont il est l’opposé total, à cause de son travail, et narcoleptique en plus; et Jean-Yves Chilot nous offre un personnage très particulier en soi, un psychiatre pas trop porté sur la fidélité mais très porté sur les femmes qu’il croise, et par son charisme et sa posture (il me fait un peu penser à Sean Connery d’ailleurs 😆); il lui donne un coté Jekyll et Hyde absolument hilarant à son personnage, surtout avec une scène…que je ne vous spoilerais pas ! 🤫

De Gauche à Droite : Jean-Yves Chilot, Marie-Aline Thomassin, Fabrice Herbaut, Marie-Hélène Lentini et Olivier Yeni

5 comédiens absolument merveilleux et hilarants à souhaits dans une belle comédie; Qui s’amusent autant sur scène que le public s’amuse à les voir régler leurs comptes en famille. Que peut on attendre de plus…? C’est simple : que vous courriez rire et sourire avec cette belle Fugue…😉

« Fugue Nuptiale » de Stéphane Hervé; Mise en scène de Jean-Pierre Azema, Avec Fabrice Herbaut, Marie-Aline Thomassin, Jean-Yves Chilot, Marie-Hélène Lentini et Olivier Yeni. Au Théâtre Des Mathurins jusqu’au 24 Juillet; du Mercredi au Samedi à 20h (relâche le 14 Juillet).

Réservation : https://www.theatredesmathurins.com/spectacle/469/fugue-nuptiale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :