« Alice; Mademoiselle Cinéma »

Bonsoir à tous !

Ce soir je vais vous parler d’une pièce qui fit sa sortie de résidence il y’a quelques jours avant de partir vivre sa première Grande Aventure à Avignon.

Il s’agit de Alice; Mademoiselle Cinéma; une pièce créée par La Compagnie Étincelle; écrite par Caroline Rainette, qui co-signe la mise en scène avec Lennie Coindeaux; et interprétée par Caroline Rainette, Lennie Coindeaux et Jérémie Hamon.

L’Histoire : Alice Guy (Caroline Rainette) décide de quitter les États-Unis ainsi que son mari Herbert Blaché (Lennie Coindeaux) pour retourner en France car elle n’aime plus ce que sa vie est devenue. Mais quelle était la vie d’Alice avant cette époque là ? Cherchant un travail comme Dactylo; elle va devenir, grâce à Gustave Eiffel (Lennie Coindeaux), la secrétaire de Léon Gaumont (Jérémie Hamon). A partir de là; elle va rencontrer des grands noms qui firent la vie du cinéma, tel que Louis Lumière (Lennie Coindeaux) et Georges Méliès (Jérémie Hamon). Alice, passionnée par tout ce qui se crée, se construit et s’innove autour d’elle, va y trouver à son tour le goût de la création; et deviendra La Première Femme Cinéaste au Monde…

Mon Avis : Je ne connaissais absolument pas cette Dame et tout ce qui fut la vie d’Alice Guy, celle qui fut beaucoup pour le cinéma et que le cinéma a trop vite oublié; et ce grâce à tout le travail de recherche, d’écriture et de mise, non pas en scène mais en vie, de La Compagnie Étincelle. On ne peut que saluer en premier et féliciter le travail de recherche et d’écriture de Caroline Rainette; qui pas seulement une pièce, mais c’est un véritable vibrant hommage scénique à Alice Guy, et aussi un peu au cinéma, qu’elle nous offrit de sa plume.

La mise en scène signée Lennie Coindeaux et Caroline Rainette donne une très belle part à l’Image et La Vidéo; elle nous permet non seulement de suivre la chronologie de la Vie d’Alice, mais aussi d’être en immersion totale avec l’histoire et les voyages de cette dernière; le tout agrémenté de quelques leçons de chronologie sur la création du Cinématographe.

Du côté des comédiens; Caroline Rainette nous offre une Alice remplie de douceur et débordante de passion par sa découverte et son envie de faire évoluer le cinématographe. Côté Messieurs, Lennie Coindeaux et Jérémie Hamon nous prêtent leurs traits et leurs talents pour redonner vie à de Grands Hommes pour le monde de la cinématographie; mais aussi dans la vie d’Alice Guy : Herbert Blaché (son mari), Gustave Eiffel et Louis Lumière pour Lennie Coindeaux; et Léon Gaumont et Georges Méliès pour Jérémie Hamon; entre autres car ces deux messieurs enchaînent les personnages gravitants autour de La Grande Dame.

Si vous voulez à votre tour en découvrir plus sur le cinématographe mais surtout la vie d’Alice Guy; venez faire un petit crochet du coté d’Avignon, car la Compagnie Étincelle y rendra durant tout le festival, un Vibrant Hommage à La Première Cinéaste Mondiale.

« Alice; Mademoiselle Cinéma » de Caroline Rainette; Mise en scène de Lennie Coindeaux et Caroline Rainette; avec Caroline Rainette, Lennie Coindeaux et Jérémie Hamon. Du 7 au 31 Juillet à 11h55, Du Mercredi au Lundi (Relâche Les Mardis) au Théâtre Des Lucioles, dans le cadre du Festival Off D’Avignon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :