« Mademoiselle Else » au Théâtre De Poche Montparnasse

Bonsoir à tous !!

Aujourd’hui c’est d’une pièce découverte au Théâtre De Poche Montparnasse que je vais vous parler. Il s’agit de la pièce Mademoiselle Else d’Arthur Schnitzler, adaptée et mise en scène par Nicolas Briançon et interprétée par Alice Dufour

L’Histoire : La jeune mademoiselle Else (Alice Dufour), fille d’un grand avocat viennois, passe ses vacances dans une station thermale en Italie. Un jour elle reçoit une lettre de sa mère la suppliant de demander à un ami de son père, Monsieur Dorsday, présent à la station; le prêt d’une forte somme d’argent pour éviter la prison à son père. Ne supportant pas cet homme, Else se résigne quand même à aller le voir; et Dorsday accepte de prêter l’argent à une condition : pouvoir contempler Else nue pendant 15 minutes…

Mon Avis : Je ne connaissais pas avant ce soir là cette œuvre d’Arthur Schnitzler, qui révèle au fil de l’intrigue et de l’avancée de l’histoire l’évolution de l’âme et la vision du monde d’une jeune fille qu’une proposition indécente va faire vasciller, et la faire changer de mentalité du tout au tout, oscillant entre innocence et sacrifice pour se rapprocher de plus en plus de la folie au fur et à mesure qu’approche l’échéance. L’adaptation et la mise en scène de Nicolas Briançon permet de concentrer l’histoire, normalement contenant 6 personnages (les 5 autres restent présents en voix Off), sur la vision de Else et la torture psychologique qu’elle subit face à ce dilemme. Grâce à cela; nous entrons directement dans l’esprit de la jeune fille; tout d’abord remplie de jeunesse, d’amusement et de lumière et s’assombrissant au fil de l‘histoire. Grâce à Nicolas Briançon et de toute l’équipe ayant œuvrer sur le contenu de la mise en scène, on peut d’ailleurs saluer le talent de toute cette équipe (Les Costumes de Michel Dussarat; La Vidéo d’Olivier Simola; Les Lumières de Jean-Pascal Pracht et le son d’Émeric Renard) nous sommes en exploration intégrale dans la tête et l’âme de Mademoiselle Else.

Et pour interpréter cette jeune demoiselle en proie à de nouveaux démons apparaissant dans sa vie; on ne peut que féliciter l’interprétation d’Alice Dufour qui est simplement exceptionnel. Alice est tout simplement rayonnante et époustouflante dans ce rôle de jeune fille découvrant la vie à la manière d’un choc frontal; vacillant de ses bases et de plus en plus torturée entre son amour propre et son amour pour sa famille. Elle est une Else absolument radieuse, lumineuse et d’une émotion sans bornes.

Venez découvrir les tourments d’une jeune demoiselle, créée et interprétée par une équipe et une comédienne remplie de talents; et vous passerez dans cette petite salle du côté de Montparnasse, un émouvant moment, suspendu dans le temps…

« Mademoiselle Else » d’Arthur Schnitzler; adaptation et mise en scène de Nicolas Briançon; Costumes de Michel Dussarat, Vidéo d’Olivier Simola, Lumières de Jean-Pascal Pracht, Son d’Emeric Renard; interprétée par Alice Dufour (avec les voix d’Anne Charrier, Magali Lange, Cecile Fisera, François Vincentelli et Michel Bompoil). Au Théâtre De Poche Montparnasse du Mardi au Samedi à 21h et Les Dimanches à 15h.

Réservation : http://www.theatredepoche-montparnasse.com/project/mademoiselle-else/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :