« L’Empereur Des Boulevards » à La Croisée Des Chemins

Bonjour à tous !!

Aujourd’hui ce n’est pas d’une pièce de Georges Feydeau dont je vais vous parler, mais une pièce SUR Georges Feydeau. Il s’agit de la pièce L’Empereur Des Boulevards, écrite et mise en scène par Olivier Schmidt; et interprétée par La Compagnie Les Joyeux De La Couronne : Alexandra Magni, Séverine Wolff, Justine Verdier (au piano),Julien Hammer, Kevin Maille, Julien Antonini, Florian Dufosse et Olivier Schmidt (en Alternance avec Patrick Tulasne).

L’Histoire : « Tailleur Pour Dames », « Chat En Poche », « Le Dindon », « Monsieur Chasse ! » … Tout le monde connaît les pièces de Georges Feydeau (Julien Hammer); mais qui connaît l’Homme derrière les œuvres ? De son enfance avec une mère ne supportant pas ses « farces » (Séverine Wolff) et une sœur qu’il qualifie de « cocotte » (Alexandra Magin), à sa déchéance; découvrez la vie de ce grand auteur qui a donné ses lettres de noblesse au Vaudeville, à travers les personnes qui ont traversé sa vie : sa femme Marie-Anne (Alexandra Magin); son valet Étienne (Julien Antonini); Saint-Germain, son acteur fétiche (Kevin Maille); Eugène Labiche (Florian Dufosse); Sarah Bernhardt (Séverine Wolff); Raimu (Kevin Maille); Le couple Sacha Guitry et Yvonne Printemps (Séverine Wolff et Florian Dufosse); et un jeune artiste travesti (Olivier Schmidt) qui sera involontairement le « provocateur » de sa destruction physique et mental,… Passez Derrière Le Rideau Rouge et Venez découvrir La Vie de L’Empereur Des Boulevards…

Mon Avis : Parler de ce pionnier du théâtre de Boulevard, l’un des créateurs du Vaudeville et qui a remis ce genre sur le devant de la scène qu’était Georges Feydeau au théâtre sans oublier une partie de sa vie est une tâche très compliquée. Et ce que je peux dire c’est que grâce à L’Empereur Des Boulevards et à La Compagnie Les Joyeux De La Couronne; non seulement on découvre des choses, mais on les découvre de manière douce et poétique. Déjà on ne peut que féliciter le travail d’écriture et de mise en scène d’Olivier Schmidt qui est d’une véritable qualité et d’une vraie beauté : adapter la vie de Feydeau sans occulter une seule période de sa vie (car chacune a des répercussions sur son avenir); et le faire avec tant de poésie et de douceur; ça ne pouvait pas être plus bel hommage que l’on ne pouvait lui faire. Et côté mise en scène; on ne peut que dire Bravo aussi à Justine Verdier pour sa direction musicale, ces belles mélodies et sa présence constante sur scène au piano; et à Séverine Wolff pour toutes les sublimes chorégraphies du spectacle.

Du côté de la distribution; elle offre avec le plus grand plaisir son talent et son amour de la scène à cet hommage vibrant et émouvant à la vie de Georges Feydeau. Tantôt cocotte, meneuse de revue, Sarah Bernhardt ou Yvonne Printemps entre autres, Séverine Wolff est une véritable pile d’énergie et pourvue d’une grande puissance vocale; Alexandra Magin alterne avec douceur et sensibilité beaucoup de rôles, tels que la sœur de Feydeau, sa femme ou les comédiennes de ses pièces jusqu’à la fin de sa vie. Julien Hammer incarne avec profondeur et intensité le grand Georges Feydeau de son enfance à sa déchéance; Kevin Maille devient brillamment à tour de rôles de Saint-Germain, l’acteur fétiche des pièces de Feydeau et le grand Raimu; Julien Antonini et Florian Dufosse enchaînent sans temps mort et sans perte de talent et de rythme les comédiens jouant toutes les pièces de Feydeau, les serveurs de Chez Maxim’s; Henry Fouquier, le beau-père de Georges; Etienne, le valet servant chez les Feydeau; Eugène Labiche; Sacha Guitry…; Et The Last (But Absolutely Not The Least) Olivier Schmidt est absolument bluffant dans le rôle du jeune travesti qui va entraîner Georges Feydeau dans les arcanes du Paris de l’époque et sur une pente descente qui le conduira jusqu’à Reuil-Malmaison…

C’est un véritable hommage, doublé d’un chef d’œuvre, que vous pouvez découvrir dans ce petit théâtre. On en ressort bluffé par ces 8 Artistes interprétant près d’une trentaine de personnages; touché et ébloui par leur performance et par la découverte de parties de la vie inconnue de ce grand Monsieur qu’était, et sera toujours, Georges Feydeau

« L’Empereur Des Boulevards » de et mise en scène par Olivier Schmidt; Chorégraphies de Séverine Wolff; Arrangement Musical de Justine Verdier; interprétée par La Compagnie Les Joyeux de La Couronne : Alexandra Magin, Séverine Wolff, Justine Verdier (au piano), Julien Hammer, Kevin Maille, Julien Antonini, Florian Dufosse et Olivier Schmidt (en alternance avec Patrick Tulasne). Au Théâtre De La Croisée Des Chemins (Salle Belleville) jusqu’au 8 Mars, Les Samedis à 19h et Les Dimanches à 17h.

Réservation : https://www.theatrelacroiseedeschemins.com/empereur-boulevards

Pages de La Compagnie Les Joyeux De La Couronne :

Facebook : https://www.facebook.com/cielesjoyeuxdelacouronne/

Instagram : https://www.facebook.com/cielesjoyeuxdelacouronne/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :