« Le Sourire Au Pied De L’Echelle » de Henry Miller; Avec Denis Lavant Au Théâtre De L’Oeuvre

Bonsoir à Tous !!

Ce soir je vais vous parler d’une pièce qui se joue en ce moment au Theatre De L’Oeuvre pour quelques dates exceptionnelles. Il s’agit de la pièce « Le Sourire Au Pied De L’Échelle » adaptée de l’œuvre de Henry Miller par Ivan Morane; Mise En Scène Par Bénédicte Necaille et interprétée par Monsieur Denis Lavant

L’Histoire : Auguste (Denis Lavant) est le clown star d’un cirque et un être vivant dans un autre monde. Lassé de sa vie dans le cirque; il s’enfuit et rêve et raconte ses aventures et sa philosophie de la vie. Un jour il tombe sur un autre cirque et s’y fait embaucher comme assistant et homme à tout faire; loin des projecteurs et de la célébrité. Mais un jour le clown du cirque tombe malade et Auguste se propose de le remplacer…

Mon Avis : J’ose avouer que je ne connaissais absolument pas l’œuvre de Henry Miller avant de découvrir ce Sourire au Pied De L’Echelle. Et les mots et les histoires qu’il fait sortir de la bouche de ce clown sont tout simplement beaux,poétiques et touchants. L’Adaptation par Ivan Morane ne fait rien perdre aux envies, aux aventures d’Auguste et arrive à nous faire vivre à nous aussi spectateurs ses pensées et ses rêves au pied d’une échelle. La mise en scène de Bénédicte Necaille accentue le côté cirque avec ses 3 rebords de piste servant aussi de « loge » et le côté songe avec ces jeux de lumière. Toutefois je trouve qu’à quelques passages; la scène et le personnage sont tellement peu éclairés que l’on croirait a un noir, ce qui n’est pourtant pas le cas; et aussi un manque de fond sonore qui fait un peu perdre en intensité dans l’histoire.

C’était aussi la première fois que je découvrais sur scène Denis Lavant;et ce que je peux dire c’est que son interprétation est simplement prodigieuse. Il interprète Cet Auguste avec tant de douceur et d’intensité que l’on pense avoir devant soi un être fou, alors que cet homme est tout simplement un rêveur; une âme d’enfant dans ce corps de vieil homme qui ne rêve que d’une vie de cirque, loin de la célébrité qu’il vivait jusqu’alors. Il a une telle présence sur scène que l’on est captivés par sa voix et son histoire. Qu’il joue de la flûte, du bandonéon ou qu’il fasse le clown; le public est suspendu à ses lèvres de bout en bout.

Il ne reste que quelques dates; alors courrez voir l’histoire de ce Clown qui ne vous laissera absolument pas indifférent…

« Le Sourire Au Pied De L’Echelle » d’après l’œuvre de Henry Miller. Adaptation par Ivan Morane, Mise En Scène de Bénédicte Necaille; Avec Denis Lavant. Au Théâtre De L’Oeuvre Du Mardi au Samedi à 19h et Le Dimanche à 17h30.

Réservation : https://www.theatredeloeuvre.com/le_sourire_au_pied_de_lechelle/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :