« Le Vieux Juif Blonde » d’Amanda Sthers; au Théâtre Des Mathurins

Bonsoir à tous !!

Pour bien démarrer l’année; je vais vous parler d’un spectacle dont on a beaucoup entendu parler lors de sa création. En effet, avant de revenir au Théâtre des Mathurins; « Le Vieux Juif Blonde », écrit par Amanda Sthers, fut créé d’abord dans ce même théâtre et interprétée par Mélanie Thierry; déménagea ensuite pour le Théâtre Edouard VII et fut interprétée par Fanny Valette…pour ensuite revenir au Théâtre Des Mathurins où il fut incarné par Aurore Auteuil. Cette fois il est interprété par Camille Razat accompagnée de Stanislav Makovskiy au violoncelle; dans une mise en scène de Volker Schlondorff.

L’Histoire : Joseph Rosenblath est un Vieux Juif de 77 ans rescapé des camps de concentration. Il nous raconte sa vie et continue à vivre la sienne… dans le corps de Sophie (Camille Razat), une jeune fille blonde de 20 ans !

Qui des 2 personnages nous parle ? Joseph ou Sophie ? Une Jeune Fille de 20 ans ou un Vieux Juif de 77 ans ?

Mon Avis : C’est par Le Vieux Juif Blonde que j’ai découvert les œuvres et le talent littéraire d’Amanda Sthers il y’a plusieurs années. Pour moi, Elle arrive avec sa plume, son imaginaire et ce talent à véhiculer un nombre incalculable de messages et de sentiments à travers ses Romans et ses pièces de théâtre. Et ça a été un énorme regret de n’avoir pas vu à l’époque Le Vieux Juif Blonde sur scène; même si l’on imagine déjà Beaucoup de choses lorsqu’on le lit.

Et ce que j’ai découvert ce soir là sur scène était simplement magnifique. La mise en scène Volker Schlöndorff est belle et poétique, tantôt sombre tantôt éclatante; le décor tel que les feuilles d’arbres noircies et le sol réfléchissant donne la sensation d’être dans la tête de Sophie (ou Joseph ?) où se mélange et se confrontent les Problèmes d’une jeune fille de 20 et catholique et les principes d’un vieil homme de 77 ans de confession Juive. Stanislav Makovskiy accompagne délicieusement Au violoncelle les états d’âme du (enfin des) personnages avec une telle puissance que l’on est transportés dans l’histoire, non pas comme spectateur mais comme témoin direct des mésaventures du personnage principale. Et que dire de la performance de Camille Razat… à part qu’elle est juste extraordinaire !! Son interprétation de tout ces personnages est d’une telle justesse et intensité que l’on est comme hypnotisés, captivés par son jeu et l’on a autant de tendresse envers Sophie et Joseph que l’on déteste les personnages qui les entoure. Elle véhicule tant de sentiments et de sensations par son regard et par sa puissance vocale que l’on est tout simplement ébahis et conquis par tant de partage et de Talent.

Ce spectacle, ce mélange de tendresse et de dureté, est un pur plaisir pour les yeux comme pour le cœur et la tête. Et servi par un violoncelliste et une comédienne de Talents, on en ressort pas entièrement indemne après avoir découvert l’histoire de ce Vieux Juif…Blonde.

« Le Vieux Juif Blonde » d’Amanda Sthers, mise en scène de Volker Schlöndorff, avec Camille Razat et Stanislav Makovskiy (Violoncelle)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :