« Le Cercle De Whitechapel » de Julien Lefebvre; au Lucernaire

Bonjour à tous !!

Ce matin je vais vous parler d’une pièce qui avait eu un gros succès lors de sa création et qui ne pouvait que revenir sur la scène du théâtre qu’il l’a vu naître pour se faire encore découvrir et ravir du plus grand nombre. Mais avant d’en parler plus, faisons un petit voyage dans le temps vous et moi; et partons dans le Londres de la fin du 19ème Siècle…

L’Histoire : En 1888, alors que d’horribles crimes sont perpétrés dans le quartier de Whitechapel; Sir Herbert Greville (Pierre-Arnaud Juin), membre de la noblesse Londonienne, à l’idée de réunir un groupe d’enquêteurs pour arrêter le criminel. Il contacte pour cela un directeur d’un des plus grand théâtre de Londres, Bram Stoker (Jérôme Paquatte); un journaliste qui fera beaucoup parler de lui dans la littérature de l’époque, Georges Bernard Shaw (Nicolas Saint Georges); un jeune auteur de roman policier, Arthur Conan Doyle (Ludovic Laroche) et l’une des premières Femmes Médecins de l’époque, Mary Lawson (Stéphanie Bassibey). Ensemble; ils vont tenter de mettre la main sur l’un des plus grand criminel jamais connu : Jack L’Eventreur…

Mon Avis : Moi qui suis un passionné de roman policier (Et si vous ne le saviez pas;ben je vous le dis); je regrettais d’avoir raté Le Cercle à sa création au Lucernaire. Alors après l’avoir découvert…je le regrettais encore Plus !! Tout est finement travaillé dans l’écriture de Julien Lefebvre et les recherches faites autour de ce mythe tellement approfondies, que le public est captivé du début à la fin. Et il est aussi très compliqué de mettre une dose d’humour dans Une histoire aussi terrible que celle là sans se détourner de l’intrigue principale; mais Julien s’en sort avec talent et brio. La Mise En Scène de Jean-Laurent Silvi, les décors de Margaux Van Den Plas et Corentin Richard, les costumes d’Axel Boursier,les lumières d’Eric Milleville et la musique d’Hervé Devolder sont simplement parfaits et apportent une réalité supplémentaire à la plume de Julien Lefebvre. Du côté de la distribution; Rien à reprocher, bien au contraire ! Stéphanie Bassibey est une Mary Lawson aussi vraie que Nature, Pierre-Arnaud Juin nous offre un Sir Hubert Greville très sérieux,trop même comparé aux autres membres du cercle (ce qui donne lieu à des situations très drôles), Ludovic Laroche est un Arthur Conan Doyle exceptionnel, Jérôme Paquatte interprète un Bram Stoker hilarant et très en contradiction avec lui même : un charisme impressionnant et un caractère plutôt susceptible et inquiet; et Nicolas Saint-Georges est un Georges Bernard Shaw assez détestable et cynique mais entier, et joué avec beaucoup de simplicité ce qui est juste ce qu’il faut, ni trop ni pas assez.

Si vous voulez découvrir les dessous de l’affaire Jack L’Eventreur avec humour et suspens et des personnages (dont les noms ne vous sont pas inconnus) haut en couleur (et en sombre…☠️); courrez voir Le Cercle De Whitechapel et menez l’enquête avec cette équipe de choc qui vous tiendra en haleine jusqu’à la fin, lorsque… Chuuuut ! Pas De Spoiler Ici !! 🤫🔪

« Le Cercle De Whitechapel » de Julien Lefebvre; Mise En Scène de Jean-Laurent Silvi, avec Stéphanie Bassibey, Pierre-Arnaud Juin, Ludovic Laroche, Jérôme Paquatte et Nicolas Saint-Georges. Au Lucernaire du Mardi au Samedi à 21h + Le Dimanche à 18h; jusqu’au 10 Février.

Réservation : http://www.lucernaire.fr/theatre/2006-le-cercle-de-whitechapel.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :