« Légende D’Une Vie » de Stefan Zweig,Au Théâtre Lucernaire

Bonjour à tous !!

Aujourd’hui je vais vous parler d’une pièce de Stefan Zweig (que certains d’entre vous connaissent peut être);qui se nomme « Légende D’Une Vie » et qui se joue cet été au Theatre Lucernaire. Je découvrais donc en même temps ce beau théâtre et en même temps l’œuvre de Stefan Zweig qui m’était jusqu’alors inconnu,mais dont j’avais déjà entendu parler…

L’Histoire : Friedrich Marius Franck (Lennie Coindeaux) est le fils du grand poète disparu Karl Amadeus Franck. Ce soir il va présenter sa première œuvre en public, poussé par sa mère et par là biographe de son père,Clarissa Won Wengen (Caroline Rainette). Mais à quelques heures du grand moment, Friedrich n’est pas bien : il se sent incapable et indigne de la Légende qu’était son père, qu’il déteste au plus haut point; tout autant que ces gens de la Haute Société qui viennent non pas pour l’applaudir lui,mais pour applaudir le fils de Karl Amadeus Franck. Mais au cours de la soirée, il va découvrir une vérité sur son père de la bouche même de Clarissa: Le Grand Poète Karl Amadeus Franck n’était pas La Légende que tout le monde admirait et que Lui détestait. Il va découvrir le passé d’un père jusqu’alors inconnu;et découvrir les souvenirs passés, effacés pour continuer à faire Vivre La Légende plutôt que L’Homme…

Mon Avis : Ce fut selon une belle entrée en matière dans l’univers de Stefan Zweig. L’Adaptation faite de cette pièce par Caroline Rainette est une belle réussite, car il faut avoir un bon talent d’écriture pour adapter une œuvre tel que « Légende D’Une Vie » en ne gardant que 2 des personnages principaux mais en sauvegardent toute la profondeur et l’intensité du drame qui se joue sous nos yeux.

La mise en scène a 4 mains de Caroline Rainette et Lennie Coindeaux est simple et ce n’est pas plus mal; une mise en scène trop alambiquée et trop pourvue de déplacements et de mouvements ferait office de satellite à l’intrigue et risquerait de faire perdre le fil de l’histoire aux spectateurs. Ce qui n’est pas le cas ici.

Le jeu des 2 comédiens et basé aussi sur la simplicité,l’intensité et la profondeur. Pas de cris,de larmes,d’exagération. Pas besoin de tout ça pour que nos 2 comédiens de talents nous fassent ressentir les sentiments de leurs personnages; de l’angoisse au dégoût, en passant par le désespoir et l’amour. Je le découvrirais l’un comme l’autre ce jour là et cette découverte fut tout sauf décevante et ennuyeuse.

Un fils ecoeuré par la réputation de feu son père, une biographe torturée et manipulée par un secret de famille; tel est (en partie) ce que vous découvrirez en allant voir « Légende D’Une Vie » de Stefan Zweig au Lucernaire jusqu’au 26 Août.

« Légende D’Une Vie » de Stefan Zweig; Adaptation et Traduction de Caroline Rainette, Mise en Scène et Interprétée Par Caroline Rainette et Lennie Coindeaux. Au Théâtre Le Lucernaire du Mercredi au Samedi à 18h30 et Le Dimanche a 15h

Réservation : http://www.lucernaire.fr/theatre/2269-legende-d-une-vie.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :