« Comme À La Maison » au Théâtre De Paris

Bonsoir Tout l’Monde !!

Ce soir je vais vous parler d’une pièce à laquelle j’ai assisté il y’a quelques Jours au Théâtre De Paris. Cette pièce s’appelle « Comme à La Maison » et est interprétée par Annie Gregorio, Françoise Pinkwasser, Pierre-Olivier Mornas, Aude Thirion, Lisa Martino et Jeoffrey Bourdenet

L’Histoire : Nous sommes le 1er de l’An. Suzanne (Annie Gregorio), la mère, vit avec son mari René, malade et alité; et sa sœur Ginou (Françoise Pinkwasser), paraplégique. Elle a invité à déjeuner son fils aîné Michel (Pierre-Olivier Mornas) et sa femme Gwenaelle (Aude Thirion), et sa fille Sylvie (Lisa Martino). Michel a repris le garage familial; tandis que Sylvie est montée à Paris et est devenue comédienne. Les hostilités commencent à peine lorsque se joint à eux Titou (Jeoffrey Bourdenet), le fils cadet, tout droit venu du Canada. Face à une mère pas tendre, une tante sous prozac,un aîné mou et lâche, une brue intéressée, une cadette amoureuse, un Benjamin revanchard et un père à la langue bien déliée; les hostilités se transforment en révélations de secrets de famille, et personne n’en sortira indemne…

Mon Avis : il existe beaucoup de pièces sur les réunions de famille qui tournent au vinaigre et c’est vrai que l’on peut avoir peur que « Comme à La Maison » tombe dans les clichés avenants à cette situation de départ. Heureusement, la pièce de Bénédicte Fossey et Eric Romand arrive à sortir des sentiers battus; déjà par Le talent de ces 2 auteurs (dont c’est d’ailleurs leur première pièce). En effet les dialogues finement ciselés et parfois tranchants permettent (en grande partie) d’éviter que la Pièce et les règlements de compte familiaux tombent dans le gênant ou le malaise. Dès qu’une situation est assez gênante voire oppressante;il suffit d’une ou 2 répliques pour « détendre » l’atmosphère.

Mais un texte seul, même s’il sert de fondation à sa Bonne mise en oeuvre, à besoin d’encore 2 choses pour être sûr de sa bonne adaptation scénique : Une Bonne mise en scène et une bonne troupe de comédiens. La mise en scène signée Pierre Cassignard est assez colorée et dynamique;ce qui donne un supplément « gaieté » à la Pièce. Et son choix de comédiens venant de divers horizons donne une dimension encore plus édulcorée et drolatique à ce « Festen » à la française (dans le sens réunion de famille partant en règlements j’entends). Annie Grégorio est adorablement detestable en mère revêche avec sa famille, Françoise Pinkwasser est pliante (sans jeu de mots 😋) en Tata en chaise roulante et sous prozac qui voit tout en rose, même la noirceur de la situation; Pierre-Olivier Mornas est parfait en fils aîné lache et mou comme une chique, Aude Thirion est étonnante en Bru écrasée par sa belle-mère et assez intéressée, Lisa Martino est très attendrissante en cadette fleur bleue mal aimée par sa mère, et Jeoffrey Bourdenet est méprisable tant il est bon en fils prodigue ayant réussi et tenant à le montrer à toute la famille.

De Gauche à Droite : Françoise Pinkwasser, Annie Grégorio, Pierre-Olivier Mornas, Aude Thirion, Jeoffrey Bourdenet et Lisa Martino

Si vous voulez passer un bon moment en «famille»; filez voir « Comme à La Maison » au Théâtre De Paris, salle Réjane, jusqu’au 31 Décembre :

http://www.theatredeparis.com/spectacle/commealamaison

https://www.theatresparisiensassocies.com/pieces-theatre-paris/comme-a-la-maison-2976.html

Allez Zou ! Foncez au théâtre et à très bientôt pour un nouvel Article !! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :